Mme Ambrosi, enseignante

Mme Ambrosi, enseignante, participe tous les ans avec ses élèves à la journée des scolaires le vendredi.
Elle a accepté de répondre à nos questions.

Cela fait plusieurs éditions du festival Acte où vous êtes présente avec votre classe.
Qu’est ce qui fait la force, selon vous, de cette manifestation ? 

Je trouve ce festival très pertinent pour les scolaires. On découvre le patrimoine historique de la ville, on est en pleine nature dans le parc et on pratique avec des ateliers artistiques très riches. Les élèves m'en parlent d'une année sur l'autre, ils en gardent de très bons souvenirs.

- Vous êtes professeur des écoles et engagée dans la préservation de l’environnement.

Comment appliquez-vous vos valeurs à votre enseignement ? 

J'en fait mon projet "fil rouge" chaque année sur ma classe. L'objectif étant de les sensibiliser à leur environnement proche pour adopter une démarche écocitoyenne au quotidien. Nous avons un élevage de classe (phasmes), nous participons à la végétalisation de la ville, à travers la plantation d'arbres, nous participons au ramassage des déchets avec la mairie et à la réalisation d'une production pour le festival ACTE. Cette année, le thème nous a permis de travailler sur les différents paysages de Camargue en suivant le chemin de l'eau. Nous avons également visité les salins d'Aigues-Mortes et le grand site de la Marette pour terminer l'année.

- Selon vous, quel.s moyen.s pourraient appliquer l’Education nationale pour sensibiliser les jeunes à la protection du Vivant dans le cadre de l’école ?

Selon moi, la meilleure façon de protéger l'environnement est le sentiment d'appartenance. Il faut développer des projets pour qu'ils puissent être acteurs de cette protection, car c'est aussi leur environnement. On ne protège que ce qu'on aime.

- Comment peut-on mobiliser les enfants à la problématique de l’eau ? Et au-delà aux gestes écoresponsables ? 

Je crois qu'il faut développer les actions sur le terrain, faire sortir les enfants de la classe pour qu'ils perçoivent les choses plus fort et avec leurs émotions, c'est ce qui reste.

Photo Christian Varlet, journée des enfants.

lep0le - 04 juin 2023 - 16:30

Cookies essentiels

Ce site utilise des cookies nécessaires à son fonctionnement, ils permettent de fluidifier son fonctionnement par exemple en mémorisant les données de connexion, la langue que vous avez choisie ou la validation de ce message.